LE RETOUR DE LA CANNE A SUCRE DE TAHITI

C'est l'histoire d'une renaissance. La canne à sucre polynésienne, variété Otaïti, ou Otahiti, fait son retour sur les terres de la presqu'île de Tahiti et dans les vallées de l'Île de Tahaa, aux Îles sous le vent.

TIGES DE CANNES À SUCRE POLYNÉSIENNES A TAHAA, VARIÉTÉ OTAÏTI

LA CANNE À SUCRE DE TAHITI ? UNE DRÔLE D'HISTOIRE

La canne à sucre s'installait sur les terres polynésiennes vers l’an 300 après JC. Elle fut l’une des plantes les plus importantes à l’ère pré-européenne. Cultivée pour ses tiges sucrées, les Polynésiens la consommaient dans leur alimentation pour ses qualités gustatives, l’emportaient avec eux en déplacement, contre la faim et la soif, et utilisaient même son jus dans les ra’au Tahiti (médecine traditionnelle). Cette canne à sucre s’est tellement bien acclimatée aux terres et au climat de Tahiti et ses Îles qu’elle offrait le meilleur d’elle-même, au point que les navigateurs de passage, comme Bougainville, Cook, ou Bligh, l’ont emportée avec eux, et l’ont diffusée dans le monde entier.

OTAÏTI, LA VARIÉTÉ DE CANNE À SUCRE QUI A CONQUIS LE MONDE.

Ces voyageurs ont nommé cette canne à sucre Otaïti, devenue plus tard Otahiti, une variété devenue la canne à sucre la plus cultivée dans le monde au XIX siècle ! Devant l’engouement international, le gouvernement, considérant qu’il était important d’encourager l’exportation de produits agricoles, accorda à l'époque une prime à tout habitant qui planterait de la canne à sucre. Des grandes plantations furent créés à Tahiti, à Papara, Pirae et à Moorea, une sucrerie à Taaone transformait la production, on fit venir de la main d'oeuvre de Chine pour les plantations. Une rhumerie fonctionna à Atimaono (là où se situe actuellement le Golf de Tahiti) jusque dans les années 1970. Et puis, plus rien. Seuls quelques pieds d'origine subsistaient en 2010 dans des jardins de particuliers, et des hybrides remplacent aujourd'hui l'originale dans le monde.

LE 1ER RHUM AGRICOLE POLYNÉSIEN EST NÉ AVEC MANA'O TAHITI

Le plus étonnant ? Aucun rhum pur jus de canne n’avait été produit en Polynésie française durant ce passé glorieux avec cette variété Otaïti sur ses terres d'origine. De ce mystère est né le projet de relancer une production de canne à sucre, et d’un rhum de très haute qualité. Il aura fallu plusieurs années pour rechercher et inventorier les différentes variétés ancestrales de cannes à sucre cachées dans les jardins polynésiens, et pour en relancer la culture sur des terres encore vierges. Aujourd’hui, la canne à sucre Otaïti pousse à tout va, à Tahaa, sur la presqu'île de Tahiti, et même à Rangiroa. Et Mana’o Tahiti offre le 1er rhum agricole BIO de Tahiti.

MANA'O TAHITI SIGNIFIE PENSER, SE SOUVENIR, EN LANGUE TAHITIENNE

Manao signifie en reo Tahiti "penser", "se souvenir" et il résonne comme un bel hommage à cette canne à sucre exceptionnelle qui retrouve ses origines.

ACCÉDER AU RHUM BLANC AGRICOLE MANA'O TAHITI ICI

Merci à Tahiti Héritage pour ces précieuses informations sur l'histoire de la canne à sucre polynésienne. Les photos sont de Mana'o Tahiti.

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. CONSOMMEZ AVEC MODÉRATION. VENTE INTERDITE AUX MINEURS.
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. CONSOMMEZ AVEC MODÉRATION. VENTE INTERDITE AUX MINEURS.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Suggestions de lectures complémentaires ...

COMMENT UTILISER LE MONOI DE TAHITI ?

COMMENT UTILISER LE MONOI DE TAHITI ?

En savoir plus
BONNES AFFAIRES !!! <br>BONNES AFFAIRES !!!

BONNES AFFAIRES !!!
BONNES AFFAIRES !!!

En savoir plus
LA BOUTIQUE DU MONOÏ DERNIÈRES INFOS...

LA BOUTIQUE DU MONOÏ DERNIÈRES INFOS...

En savoir plus
QUI SOMMES NOUS ?

QUI SOMMES NOUS ?

En savoir plus