Expédition offerte pour 59 € de panier
Départ de votre colis » Lundi 14h30
Visualiser mon panier

MON MONOI SENT LE RANCE

Certaines personnes plutôt sensibles aux parfums et aux odeurs, sont capables de percevoir une odeur de rance le nez sous le flacon sur la peau, en note de fond du Monoï de Tahiti. C'est normal !

MON MONOI SENT UNE ODEUR RANCE !

Sechage de la noix de coco avant extraction de l'amande au Tuamotu © R.Sahuquet
Sechage de la noix de coco avant extraction de l'amande au Tuamotu © R.Sahuquet

Certaines personnes plutôt sensibles aux parfums et aux odeurs, sont capables de percevoir une odeur de rance le nez sous le flacon, en note de fond du Monoï de Tahiti. C'est normal !

LE RANCE EST DANS LA NATURE DE L'HUILE DE COCO !

L'huile de coprah, qui compose le Monoï de Tahiti Appellation d’Origine, extraite de l’amande séchée de la noix de coco, a naturellement cette tendance au rance. Déjà, le Capitaine Cook, en découvrant les Îles Polynésiennes au XVIIIème siècle, écrivait dans son journal de bord que l’huile, que les polynésiens portaient sur leurs cheveux, sentait un parfum peu agréable.

The Journals of Captain Cook on his voyages of discovery : ...the oyle with which they anoint their heads, Monoe as they call it, this is made of cocoanut oyle in which some sweet earbs or flowers are unfused (...) the oyle is generaly rancid which makes the wearer of it smell not very agreable…

UN PARFUM POUR COUVRIR LA SENTEUR NATURELLE DE L'HUILE DE COPRAH (COCO SÉCHÉE)

Contrairement aux idées reçues, cette odeur de rance n’est pas liée à l’âge de l’huile et n’indique aucunement qu'elle est périmée. Le Monoï traditionnel réalisé dans les familles polynésiennes sent également le rance dès les premiers jours suivant sa confection : l’amande râpée de la noix de coco doit en effet chauffer, au soleil, pour en extraire l’huile, comme le coprah que les producteurs utilisent pour confectionner le Monoï de Tahiti en y ajoutant la macération de fleurs de Tiaré. Ils ne peuvent rien faire contre la nature de l’amande de la noix de coco, sinon masquer cette note de fond par des parfums additionnels au fort pouvoir couvrant. C’est l’une des raisons pour laquelle le Monoï se parfumait aux fleurs, ou aux herbes macérées, et se parfume encore aujourd'hui avec des parfums additionnels, souvent capiteux, et pour cause.

Ce phénomène naturel peut être perçu dans le Monoï de Tahiti brut non parfumé, que certains trouvent pourtant très agréable, qui n’incommode aucunement les polynésiens, mais que d’autres supportent mal. Si cette senteur de rance est perceptible le nez sur le flacon, elle se dissipe rapidemment une fois l'huile sur la peau...

Si cela est votre cas, le Monoï n’est pas fait pour vous, à moins d’ajouter encore plus de parfums dans votre Monoï, sans garantie de résultats, car votre nez a aussi sa mémoire et sa culture… Opter pour l’huile de coco vierge pressée à froid, avec des huiles essentielles pour enrichir et parfumer, serait notre meilleur conseil pour bénéficier des propriétés extraordinaires de l’huile de coco, utilisée depuis la nuit des temps par les Polynésiens.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Suggestions de lectures complémentaires ...

BONNES AFFAIRES !!! <br>BONNES AFFAIRES !!!

BONNES AFFAIRES !!!
BONNES AFFAIRES !!!

En savoir plus
LIVRAISON POINT DE RETRAIT <br>4,90 € MAX (FRANCE)

LIVRAISON POINT DE RETRAIT
4,90 € MAX (FRANCE)

En savoir plus
LIVRAISON 2,90 € (FRANCE)<br>VOIR LES PRODUITS

LIVRAISON 2,90 € (FRANCE)
VOIR LES PRODUITS

En savoir plus
VISITEZ LE BLOG DU MONOI DE TAHITI

VISITEZ LE BLOG DU MONOI DE TAHITI

En savoir plus