2ÈME JOURNÉE À LA SEMAINE DU MONOI

18/11/2016. Cette 2ème journée de la Semaine du Monoi à Tahiti a été marquée par deux réunions d’experts sur la revalorisation de la cocoteraie et la création du Conservatoire de la Fleur de Tiare.

Sur le pae pae à Hiro (lieu traditionnel de rassemblement), il y avait du beau monde pour échanger, imaginer, partager et informer sur l’avenir de la cocoteraie polynésienne, et lancer  la création du 1er conservatoire du Tiare Tahiti. En harmonie avec le thème de cette 7ème édition de la Semaine du Monoi - ces plantes qui font le Monoi – comment envisager sereinement l’avenir sans la noix de coco, et la fleur de Tiare, ces 2 ingrédients indispensables au Monoi de Tahiti.

TIARE SIGNIFIE LITTÉRALEMENT FLEUR EN LANGUE TAHITIEN

Le Tiare Tahiti a été collecté par les Forster à l’occasion du premier voyage du capitaine Cook dans le Pacifique (1768-1771). Gardenia taitensis est le nom latin officiel du Tiare Tahiti, Gardenia étant le nom de genre, taitensis celui de l'espèce, mais on écrit tahitensis avec un H dans la réglementation cosmétique INCI, liste qui trône sur vos produits à base de Monoï de Tahiti. J'ai appris également qu'il existait au moins deux cultivars polynésiens de fleur de Tiare connus : le cultivar habituel à grandes fleurs, et un cultivar plus rare aux petites feuilles et petites fleurs virant rapidement au jaune. Et il y en a surement d'autres...

LA FLEUR DE TIARE EST ENCORE MÉCONNUE DE NOS JOURS...

Fleur emblème de Tahiti et de ses îles, le Tiaré Tahiti est bien plus qu’une fleur mythique au parfum suave. Saviez vous qu’elle est une incomparable source d’actifs et l’une des plantes majeures de la pharmacopée traditionnelle, le Ra’au Tahiti ? Les Ma’ohi (peuple polynésien) l’utilisaient, et l’utilisent encore, dans le traitement des migraines, des maux d’oreilles, le soin des plaies ou de certains eczémas. Mais c’est dans le Monoï que la Fleur de Tiare trouve sa plus belle expression par sa composition riche en alcools terpéniques et en esters (dont le salicylate de méthyle) y révêle toutes ses propriétés purifiantes et apaisantes. Nul doute qu’il reste beaucoup à connaître de cette fleur, dont le potentiel de recherche est important, raison du principe même de ce Conservatoire du Tiare Tahiti.

L'IMAGE DU JOUR DE CETTE SECONDE JOURNÉE

Ce jeune garçon observe ces U'a, des bernards-l'hermites, emportés par les artisants venus des Tuamotu pour leurs démonstrations, et dont l'abdomen terminera probablement dans la composition d'un Monoi traditionnel : en effet, l'abdomen de la petite bête active la fermentation des macérats traditionnels, à base de noix de coco rapée et du reste, et dit-on, permet de révéler les parfums. Ces bernards-l'hermites s'alimentent de chair de noix de coco, en parfaite hamonie avec ceux à quoi ils sont destinés. Rassurez-vous, il n'y en a pas dans les Monoi de Tahiti Appelation d'Origine...

Bon Dodo (il est tard avec le décalage horaire...)

Tous droits réservés © Nicolas Perez - La Boutique du Monoï - Maeva Destombes - Institut Monoi.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Suggestions de lectures complémentaires ...

COMMENT UTILISER LE MONOI DE TAHITI ?

COMMENT UTILISER LE MONOI DE TAHITI ?

En savoir plus
BONNES AFFAIRES !!! <br>BONNES AFFAIRES !!!

BONNES AFFAIRES !!!
BONNES AFFAIRES !!!

En savoir plus
LA BOUTIQUE DU MONOÏ DERNIÈRES INFOS...

LA BOUTIQUE DU MONOÏ DERNIÈRES INFOS...

En savoir plus
QUI SOMMES NOUS ?

QUI SOMMES NOUS ?

En savoir plus